Génétique et Berger Belge La Kératite

Répondre
Garcimore
Puppy
Messages : 49
Enregistré le : 08 juin 2007, 18:21
Variété(s) à la maison : Groenendael Tervueren et Rottweiler
Localisation : Chavanod 74
Contact :

Génétique et Berger Belge La Kératite

Message par Garcimore » 27 déc. 2012, 18:56

Bonsoir a toutes et a tous

ma question est la suivante qui des Éleveurs Pros ou Amateurs .


Qui de vous aurais eu cette maladie et comment on peut arriver a l'éradiquer je sais que le BA est toucher par cette maladie le Berger Australien aussi me semble t il et que se serais génétique , ???? .

Attention ce n'est pas une critique c'est juste une demande d'information car oui on peut aller sur internet et trouvé ,mais pas de vécu ou d'expérience de vécu .

J'espère que je suis aux bon endroit si non que le ou la responsable déplace ma demande aux bon endroit Non problème .
Merci

Avatar du membre
Félinéa
Admin
Messages : 16116
Enregistré le : 03 juin 2005, 18:40
Variété(s) à la maison : Tervueren
Localisation : Dans un petit coin de paradis en Creuse .......
Contact :

Re: Génétique et Berger Belge La Kératite

Message par Félinéa » 27 déc. 2012, 23:13

D'après ce que j'ai pu voir il existe plusieurs formes de kératites , tu n'aurais pas des précisions ?
En tout cas apparement plusieurs types de keratites seraient infectieuses et se soignent avec des antibios, donc forcément ne sont pas génétiques! Mais pour les chroniques dues à un problème immunitaire c'est à voir ...

ps : je déplace ton post en rubrique "Santé"
Les membres d'un forum sont comme les perles d'un collier, chacun des membres venant faire briller l'ensemble d'un éclat différent. Leur assemblage en fait un bijou qui m'est précieux entre tous ....

Garcimore
Puppy
Messages : 49
Enregistré le : 08 juin 2007, 18:21
Variété(s) à la maison : Groenendael Tervueren et Rottweiler
Localisation : Chavanod 74
Contact :

Re: Génétique et Berger Belge La Kératite

Message par Garcimore » 29 déc. 2012, 00:23

LA VALLEE DES CATTLEYAS
Elevage berger allemand
Kératite superficielle chronique du berger allemand
KERATITE SUPERFICIELLE CHRONIQUE ou Kératite pigmentaire du Berger Allemand », « Syndrome d’Uberreiter », « pannus »
C’est une kératite immunologique chronique, c’est-à-dire une inflammation de la cornée se caractérisant par une réaction inflammatoire à dominante cellulaire (lymphoplasmocytaire), par une perte de transparence locale ou totale, accompagnée de néovascularisation ainsi que d’une pigmentation mélanique. Elle est fréquente et se rencontre essentiellement chez le Berger Allemand et le Berger Belge.
L’inflammation de la cornée commence le plus souvent au limbe cornéen, dans l’angle temporal, sur les deux yeux (bien que l’évolution soit souvent dissymétrique). Elle reste superficielle.
La kératite superficielle chronique peut être associée à d’autres maladies oculaires : blépharite du canthus interne, infiltration lymphoplasmocytaire de la 3ème paupière, KCS, mais également à d’autres maladies auto-immunes : lupus discoïde ou lupus érythémateux disséminé.
Races concernées : Elle atteint essentiellement le Berger Allemand, mais on la rencontre également chez : Berger Belge, Berger d’Ecosse, Greyhound, Caniche, Airedale, Dalmatien, Pinscher nain, Teckel, Husky Sibérien, Pointer, Springer, Border Collie, Colley, Berger des Shetland.
Déterminisme génétique : La kératite superficielle chronique résulte de la conjonction de facteurs prédisposant raciaux (Berger Allemand, Berger Belge), familiaux ou individuels (les chiens atteints ont statistiquement plus fréquemment des anticorps antinucléaires) et de facteurs déclenchant (tel que le rayonnement UV).
La transmission serait liée à des gènes autosomiques dominants, à pénétrance incomplète.
Expression clinique : Les chiens atteints sont surtout de jeunes adultes de 3 à 5 ans. L’animal est par ailleurs en bonne santé. On distingue 3 stades évolutifs de l’affection :
- Stade 1 : inflammation subaiguë du secteur cornéen temporal en région paralimbique. La cornée devient légèrement opaque à cet endroit. La conjonctive est enflammée et envahie par des vaisseaux et des pigments dans le secteur temporal.
- Stade 2 : infiltration beaucoup plus importante de la cornée, développement d’un réseau vasculaire volumineux et apparition de quelques tâches mélaniques.
- Stade 3 : atteinte de toute la couche superficielle de la cornée qui est envahie par de la mélanine. La vascularisation diminue et seuls quelques vaisseaux volumineux persistent. La mélanine persiste en larges tâches noires qui gênent la vision.
Diagnostic : Les commémoratifs orientent le diagnostic : jeune adulte de race prédisposée, en bonne santé.
Al’examen direct, on note une inflammation superficielle de la cornée, bilatérale, avec une composante vasculaire, cellulaire et pigmentaire. Les vaisseaux flexueux, volumineux, très dichotomisés, envahissent la cornée à partir du limbe temporal. Une opacification grisâtre est présente autour des vaisseaux et de petites tâches arrondies grises dans la zone non vascularisée.
Le test à la fluorescéine est négatif en début d’évolution.
La lampe à fente montre un épithélium cornéen avec une surface irrégulière.
Enfin l’histologie varie selon les stades de l’affection :
- Stade 1 : prolifération de cellules épithéliales, gonflement des fibres du stroma et arrondissement des noyaux des kératocytes. Il y a une infiltration de plasmocytes et de lymphocytes dans le stroma superficiel et quelquefois dans l’épithélium profond.
- Stade 2 : infiltration cellulaire plus marquée : plasmocytes, mélanocytes, lymphocytes, histiocytes et fibroblastes. De nombreux vaisseaux envahissent le stroma oedématié. Ces modifications restent localisées au tiers supérieur du stroma. Au microscope électronique, on note des coulées protéiques probablement constituées d’anticorps entre les fibres de collagène du stroma.
- Stade 3 : dépôts importants de pigments, persistance de vaisseaux très volumineux peu nombreux et épithélium très remanié.
Pronostic : Il est favorable chez un animal traité si la thérapeutique est permanente. En revanche, sans traitement, le chien est le plus souvent aveugle après un an d’évolution.
Diagnostic différentiel : OEdème cornéen, dystrophies et dégénérescence cornéennes, autres causes de kératites superficielles ou stromales : virales, ulcératives, parasites (Leishmaniose), purulente (infection bactérienne), KCS, neurologique (paralysie nerf V ou VII), traumatique, mécanique (distichiasis, trichiasis, entropion, cils ectopiques), immunologique, allergique.
Prophylaxie : Il est conseillé de ne pas faire reproduire les animaux atteints.
Je remercie Karen Charlet, auteur d'une thèse rédigée en 2004 de m'avoir autorisé à publier cet extrait.
voici ce que j'ai trouvé sur le net
@+
Garcimore
Modifié en dernier par Félinéa le 29 déc. 2012, 12:41, modifié 1 fois.
Raison : Merci de mettre en citation les textes qui ne sont pas de vous ! Ce serait bien d'indiquer le lien source aussi ....

Avatar du membre
kitano
Compagnon fidèle
Messages : 474
Enregistré le : 04 nov. 2013, 15:33

Re: Génétique et Berger Belge La Kératite

Message par kitano » 16 juin 2015, 13:04

hier j ai été chez mon veto car mon chiot a eu ça et il m'a dit que c'était une maladie qui va revenir certainement chez lui dans sa période de croissance et que si ça revient une fois adulte on doit l'opérer pour enlever une partie de la peau sous la paupière qui dérange. C'est bénin mais c'est chiant. Il avait aussi une bursite. Ah décidément avec ses soucis en plus de son oreille je vais devoir le castrer au plus vite c'est vraiment pas un chien à reproduire et j'espère pas qu'il va me faire des trucs plus grave. Mais heureusement il est très gentil. Ho mais que de soucis :cry:

Avatar du membre
Butterflybimbo
Vieux loup
Messages : 1208
Enregistré le : 12 déc. 2006, 19:00
Variété(s) à la maison : TERVUERENS
Localisation : Centre de Bretagne
Contact :

Re: Génétique et Berger Belge La Kératite

Message par Butterflybimbo » 18 juin 2015, 23:17

Sybelle qui a 14 ans maintenant a développé une kératite pigmentaire quand elle était jeune, dont 3 crises où il s'est formé une pellicule blanche sur l'oeil. Elle a eu un traitement si je me rappelle d'antibio sous forme de pommade et en traitement de fond du fradexam en gouttes. Avec ce traitement la pellicule a disparu mais il fallait le poursuivre quasiment tout le temps. Cela fait maintenant plusieurs années qu'elle n'a plus de traitement et n'a pas eu de crises, et elle voit très bien. Il ne faut pas opérer systématiquement, il faut traiter d'abord.
Le jour où je n'aurai plus de chiens à aimer, j'arrêterai de me battre.
Mon site : http://lehomedelalouveblanche.chiens-de-france.co

Avatar du membre
kitano
Compagnon fidèle
Messages : 474
Enregistré le : 04 nov. 2013, 15:33

Re: Génétique et Berger Belge La Kératite

Message par kitano » 19 juin 2015, 08:59

Oui le veto m'a donné du TobraDex en goutte et m'a dit que c est surtout pendant la croissance et que après si on traite bien les crises disparaissent. Mais que si une fois adulte ça revient c'est la qu'il faut opérer car ça veut dire que ça reviendra toujours c est l équivalent chez nous de l’amygdale.

Répondre